L’ASPTT Romans se déplaçait à Belfort

L’ASPTT Romans se déplaçait à Belfort pour affronter une équipe actuellement relégable en division inférieure. Mais les Romanais plus forts et surtout plus homogènes sur le papier, savent que c’est à la table qu’il faut en découdre.

Gi attaquait bille en tête, en gagnant en trois petits sets 3/4/4 contre Martin N°635.

Opposé à Kodjabashev, Rajat concédera le premier point malgré le gain du 1er set et la perte du 3ème set sur le score de 14 à 12.

Kostas fera un sans faute s’offrant, pour commencer, le scalp d’Alexandrov N°97 français, il lui aura fallu 4 sets…7/-6/9/3.

Guillaume s’imposait 4/12/-10/6 sur Leroy N°466.

Après la victoire de son deuxième match contre Kodjabashev, Gi permettait à l’équipe de s’échapper en menant 4/1…Mais l’échappée fut de courte durée !

Rajat en manque de confiance et malgré une belle combativité s’inclinait à la belle contre Martin -6/4/-9/7/-5 puis Guillaume réussissait a piquer un set à Alexandrov et sans démériter finissait par s’incliner -8/4/-4/-8.

Ainsi nos adversaires bien décidés, à juste titre, à ne pas se laisser faire, recollaient au score et à 4/3 la rencontre était relancée.

Kostas ne faisait qu’une bouchée de Leroy en faisant un match expéditif et en l’atomisant 3/1/3.

5/3 au marqueur et place aux doubles !

Première surprise Gi et Kostas s’inclinaient sèchement 3/0, le 2 ème set, très disputé s’achève sur le score de 17/15 pour nos adversaires, dommage car cela aurait pu relancer le match…

Pendant ce temps sur la table d’à côté, Guillaume et Rajat mettaient tout en œuvre pour ramener ce point si important pour l’issue de la rencontre et heureusement ils finissaient par l’emporter à la belle.

L’équipe Romanaise préservait donc ses 2 points d’avance 6/4.

Gi affrontait le numéro 1, malheureusement il viendra mourir à 11/8 à la belle et concédera le 5éme point.

Kostas apportait le 7 éme point en ne laissant aucune chance à Martin 10/1/5 et nous mettait à l’abri d’une première défaite de la phase.

Guillaume s’inclinait en 4 sets sur Kodjabashev.

A 7/6 au marqueur, tout reposait sur Rajat. Mené 2/0, il s’accrochait pour revenir à 2/1 in extrémis 14/16, puis avec la ténacité qu’on lui connaît il emportait le 4 éme set. Mais finalement tous ses efforts seront vains, il finira par s’incliner à la belle sur les scores de -9/-9/14/7/-8.

Moralité, rien n’est jamais acquit…C’est la beauté du sport !

Ce match nul ne modifie pas notre place de 2éme au classement général.

Le prochain match se jouera à domicile contre les ogres d’Amiens qui devraient aligner 4 joueurs aux classements en dessous des 100 Français.

Rendez-vous le 27 avril à 17h.

Christine LOYRION.